Vous êtes ici : ValenciennesGrands projetsSécurité

Vidéo protection

147 caméras protègent les biens et les personnes

La Ville de Valenciennes continue de déployer la vidéoprotection sur son territoire. 147 caméras sont à ce jour installées dans différents quartiers. Dans les rues non équipées de la fibre optique, nécessaires au fonctionnement des caméras fixes, des caméras mobiles peuvent être installées en fonction des besoins.

Valenciennes mise sur la poursuite du renforcement du dispositif (200 caméras à échéance 2020) qui a largement prouvé son effet dissuasif et préventif en matière d’incivilités et  d’infractions. Elle facilite aussi une intervention rapide des services de police sur les lieux et l’identification des auteurs. Et les usages restent nombreux : protection des bâtiments publics, gestion du trafic routier, lutte contre les dépôts d’ordures et le stationnement gênant…

La Police municipale, qui en assure la gestion, constate une baisse constante du nombre d’interventions dans les quartiers vidéo-protégés. Depuis 2008, le nombre de cambriolages a ainsi notamment diminué de 20 %.

Un nouveau système de vidéo-protection : une démarche de « ville intelligente »

Le 9 février 2017,  Valenciennes devient la première ville de la région à bénéficier de l’expertise technologique de Huawei  dans le cadre du renouvellement de son parc de vidéo-protection.

La Ville de Valenciennes accélère donc le renouvèlement de son système de vidéo-protection déjà existant fort de 150 caméras et d’un centre de supervision, en s’appuyant sur l’offre « Safe-city » de Huawei. A la clé : plus d’efficacité dans l’analyse, la prévention et la prise de décision des équipes de Police Municipale et Nationale.

A terme, ce sont 217 caméras de nouvelle génération et un centre de surveillance entièrement renouvelé qui y seront déployés.

Un centre de supervision high-tech

Le nombre d’écrans de contrôle est passé de 8 à 16 en 2015 pour accompagner le doublement du nombre de caméras depuis 2006.

Dans cet espace de 40 m2, un responsable assisté de deux opérateurs visualisent en permanence les images et alertent en cas de besoin les véhicules d’intervention géolocalisés de la Police municipale. A l’écart, le centre de relecture permet de visionner les images en différé.

La Ville a par ailleurs créé un comité d’éthique présidé par le Président du Tribunal de Grande Instance pour garantir le respect des libertés individuelles. Tout citoyen peut demander à consulter les images qui le concernent, sous certaines conditions légales.
Dans le cadre du déploiement du dispositif vidéo, l’utilisation de caméras dites intelligentes pourraient être étendues. Elles permettent une meilleure détection des comportements anormaux et d’enclencher encore plus vite l’alerte auprès des équipes d’intervention.

L’hôtel de Ville est déjà surveillé de cette façon. 

Des moyens de sécurité partagés

La convention de coordination entre la police nationale et la police municipale a été signée en mars 2017.

Ce document formalise une collaboration déjà permanente au quotidien et vise à fixer les domaines d’intervention des forces de l’ordre et à définir les actions communes à mener dans la ville de Valenciennes.

Rendue obligatoire, cette convention s’affiche donc comme un cadre légal et une stratégie partagée pour lutter contre les incivilités ou les délits.

Elle traduit l’engagement de la Ville de Valenciennes qui a fait du renforcement de ses politiques de prévention et de sécurité des personnes, des bâtiments et des biens un des axes essentiels de son action pour offrir à tous les valenciennois un cadre de vie toujours plus agréable et paisible.

Chiffres clés

  • 147 caméras installées
  • 16 écrans de contrôle
  • 96 vues simultanées par écran
  • 200 000 euros investis chaque année
  • 200 caméras d'ici à 2020
  • Conservation des images : 30 jours
  • 34 flagrants délits réalisés grâce à l'appui de la vidéoprotection
  • 129 demandes de réquisition des images de vidéoprotection par la police nationale à des fins judiciaires

 

 

Les étapes du projet

Le 01 janvier 2006

Installation de 20 à 25 caméras par an dans les quartiers

Le 02 janvier 2006

Création du centre de supervision

Le 01 janvier 2015

Doublement de la capacité de visualisation

Du 01 juin 2016 au 30 septembre 2017

Installation de 53 nouvelles caméras avant fin 2017

Le 09 février 2017

Installation d'un nouveau dispositif expérimental "bouton d'alerte" rue de la vielle poissonnerie

Le 09 février 2017

Valenciennes inaugure un nouveau système de vidéo-protection et s’inscrit dans une démarche de « ville intelligente » avec Huawei

En images